Comment maigrir avec un rééquilibrage alimentaire ?

Si vous me suivez depuis quelques temps, vous savez que je prône le rééquilibrage alimentaire pour maigrir et que je suis contre les régimes parce que ceux-ci sont inefficaces sur le long terme.

Le hic, c’est que beaucoup utilisent les mots « rééquilibrage alimentaire » pour désigner un régime.

Or un régime et un rééquilibrage alimentaire, ce n’est absolument pas la même chose.

Quand on fait un régime, on se compte ses calories, on se prive, on traumatise son corps et c’est l’effet yo-yo assuré.

Le rééquilibrage alimentaire, c’est un mode de vie que l’on adopte pour toujours.

Si vous souhaitez maigrir avec un rééquilibrage alimentaire mais que vous ne savez pas par où commencer, dans cet article, vous allez découvrir :


Les bases d’un rééquilibrage alimentaire,

Les pièges à éviter

Comment conserver son poids idéal et rester mince pour la vie.

Comment maigrir avec le rééquilibrage alimentaire ?

Un rééquilibrage alimentaire, c’est quoi ?

Commençons par la base : qu’est-ce qu’un rééquilibrage alimentaire ?

Eh bien c’est un mode de vie qui permet de manger de tout en suivant un principe fondamental : respecter ses signaux de faim et de satiété.

Les régimes restrictifs brouillent votre signal de faim et votre signal de satiété.

Au lieu d’écouter votre corps, vous comptez vos calories. Si vous avez droit à 500 calories le midi, ce sera 500 calories et tant pis si vous avez encore faim.

Le rééquilibrage alimentaire, au contraire, vous permet de vous reconnecter à votre corps, à vos sensations physiques.

Et c’est en redonnant les rennes à votre corps que vous allez réussir à maigrir en douceur.

Bien évidemment, pour maigrir, vous devez adopter une alimentation saine.

Même si le rééquilibrage alimentaire permet de manger de tout, 80% de votre alimentation devra être composée :


De légumes et de fruits (bio si possible),

De protéines d’excellente qualité,

De graines et de noix comme les graines de citrouille ou les amandes,

De glucides à IG bas ou modérés en privilégiant les céréales complètes comme le quinoa.

 
Les produits transformés, quant à eux, comme les biscuits, les pizzas, les fritures et la charcuterie doivent être limités au maximum, autant pour votre santé que pour votre poids.

Ceci dit, vous pouvez intégrer ces aliments à votre alimentation.

C’est la beauté du rééquilibrage alimentaire : on mange de tout. Finies les privations, la frustration et la culpabilité !

Le seul mot d’ordre : respecter votre faim et votre satiété.

Autrement dit : mangez quand vous avez faim et arrêtez-vous lorsque vous n’avez plus faim.

Ça peut sembler un peu trop simpliste comme principe, mais si vous avez derrière vous plusieurs régimes restrictifs, vous risquez d’éprouver des difficultés à distinguer la faim physique de la faim émotionnelle ainsi que de l’envie de manger.

La vraie faim, la faim physique, est presque douloureuse. C’est un signal très fort qui s’amplifie jusqu’à ce que vous finissiez par manger.

Le signal de satiété, lui, est plus difficile à déceler. Bien souvent, nous nous rendons compte après avoir mangé que nous avons trop mangé.


Mon conseil
: mangez en conscience (pas d’écrans) et mangez lentement. Vous pourrez ainsi plus facilement entendre le message de votre corps qui vous dit qu’il n’a plus faim.

Maigrir avec un rééquilibrage alimentaire : les pièges à éviter

Si vous décidez de vous lancer dans un rééquilibrage alimentaire pour maigrir, vous devez savoir que vos résultats ne seront pas les mêmes qu’avec un régime.

Voici donc quelques pièges à éviter :

 

Vouloir aller trop vite 

 
Les régimes ont très souvent des départs fulgurants, on peut perdre jusqu’à deux kilos par semaine pendant plusieurs semaines.

Avec un rééquilibrage alimentaire, il y a très peu de chances pour que ce ne soit pas le cas. Dépendamment de votre alimentation actuelle, attendez-vous à perdre de 500 grammes à 1,5 kg par semaine.

Vous devez être patiente. C’est la condition du succès.

J’ai perdu 20 kilos en un an. Si vous faites le calcul, ça fait moins de 500 grammes par semaine.

Mais la contrepartie, c’est que je maintiens mon poids depuis sans aucun problème, contrairement avec mes précédents régimes.

Je ne me suis jamais sentie frustrée, j’ai mangé de tout et j’ai respecté mon corps.

Pour moi, un rééquilibrage alimentaire, c’est avant tout un respect de son corps en mangeant selon ses véritables besoins.

 

Compter vos calories sans vous en rendre compte

 
C’est dur de laisser le contrôle à son corps et de ne pas compter ses calories. J’étais persuadée que ça ne marcherait pas, que je n’arriverai pas à maigrir ainsi.

Mais je me trompais.

Faites confiance à votre corps. C’est libérateur de ne plus compter ses calories.

Si vous nourrissez votre corps avec des aliments qui sont bons pour lui, remplis de vitamines et de minéraux, vous allez vous délester de vos kilos superflus sans stress.

Vous avez un poids naturel, celui pour lequel votre corps est programmé.

Laissez-lui la chance d’y retourner à son rythme.

Ceci étant dit, je vous conseille de tenir un journal alimentaire pendant au moins 4 semaines pour avoir une idée précise de ce que vous mangez.

Souvent, nous sous estimons les quantités que nous mangeons.

Dans votre journal, notez également les sensations physiques et émotionnelles que vous ressentez au moment de manger et lorsque vous avez terminé.

Cela vous aidera à déterminer les moments où vous mangez sans avoir réellement faim.

 

Continuer à catégoriser les aliments en « aliments interdits » versus « aliments autorisés »

 
Faire un rééquilibrage alimentaire, c’est tourner le dos à la culpabilité et en finir avec les aliments tabous.

Les régimes restrictifs vous enseignent à classer les aliments en deux catégories : aliments autorisés et aliments interdits.

Et en général, tout ce que vous aimez ou presque se trouvent dans la catégorie des aliments interdits.

Le hic, c’est que lorsque vous finissez par craquer et par manger ces aliments, vous culpabilisez à mort et ça, c’est tout sauf avoir une relation saine avec la nourriture.

De plus, la culpabilité vous conduit souvent à vous priver davantage pour compenser, mais si vous vous privez, vous avez plus de chances de craquer sur des aliments gras ou sucrés.

C’est un cercle vicieux sans faim.

Personnellement, je classe mes aliments de la façon suivante :

« Aliments sains et bons pour moi » versus « Aliments néfastes si manger en grandes quantités et régulièrement »

Je n’ai plus d’interdits et cela m’a vraiment permis de me réconcilier avec la nourriture. Finie la culpabilité si je mange une pizza.

Je sais juste que ce type d’aliments ne fournit pas à mon corps les vitamines, les fibres et les minéraux dont il a besoin et je compense au repas suivant.

Si vous souhaitez maigrir et rester mince sans prise de tête, je vous encourage vraiment à vous réconcilier avec la nourriture.

Maigrir et rester mince pour la vie grâce au rééquilibrage alimentaire

Le but de tout amaigrissement, c’est de maigrir, mais surtout rester mince. Et c’est la partie la plus difficile.

95% des gens reprennent le poids perdu après un régime et j’en ai malheureusement fait l’expérience plus d’une fois.

Ceci dit, si vous décidez de maigrir avec un rééquilibrage alimentaire, vous partez avec une longueur d’avance :

Vous allez préserver au maximum votre masse musculaire, limiter les dégâts sur votre métabolisme et surtout, vous allez éviter de vous frustrer pendant des mois pour vous jeter, une fois votre poids idéal atteint, sur tous les pots de Nutella à 10 km à la ronde.

L’une des clés pour rester mince selon moi, c’est d’éviter la frustration.

Mangez de tout pendant votre rééquilibrage alimentaire et réconciliez-vous avec la nourriture.

Ensuite, comme je vous le disais, le rééquilibrage alimentaire, c’est un mode de vie.

La différence entre un régime et un rééquilibrage alimentaire, c’est que bien souvent, on considère la période de régime comme une période temporaire. Ensuite, on retombe dans ses anciennes habitudes alimentaires et on reprend le poids perdu.

Pour rester mince pour toujours, vous devez changer en profondeur vos habitudes alimentaires.

Une fois que vous avez atteint votre objectif de perte de poids, vous devez continuer à suivre les mêmes principes qui vous ont permis de maigrir :

à savoir écouter votre faim et votre satiété et privilégier une alimentation saine à 80%.

Essayez également d’intégrer un sport doux comme la marche ou la natation à votre routine et vous allez voir, conserver votre poids idéal n’aura jamais été aussi facile !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comment maigrir avec un rééquilibrage alimentaire ?

Un commentaire sur “Comment maigrir avec un rééquilibrage alimentaire ?

  • 11 septembre 2016 à 23:25
    Permalink

    Bonjour,

    Merci de votre générosité à partager vos conseils, trucs à adopter et pièges à éviter. C’est génial!

    Vous parlez souvent de poids « idéal » et parfois de poids « naturel ». Dans la foulée d’aimer et respecter son corps, d’écouter ses signaux de faim et satiété – comme le font naturellement les bébés -, la seconde appellation me semble plus…appétissante!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 principes pour maigrir pour de bon et rester mince pour la vie !JE VEUX EN SAVOIR PLUS