Ma perte de poids : difficultés

Ça fait un petit moment que je n’ai fait pas vidéo de suivi ou que je n’ai pas écrit un article sur ma perte de poids. La raison est simple : j’ai repris 1.5 kilos. 🙁

Et c’est tout à fait logique étant donné ma façon de manger depuis que je suis en France pour les vacances.

C’est fascinant (si on peut dire) de voir combien mes comportements alimentaires ont changé depuis ces dernières semaines.

L’influence de l’environnement sur la perte de poids

Quand je suis chez moi, je mange sainement, je privilégie les légumes et les fruits. C’est aussi assez rare que je mange quand je n’ai pas faim.

Depuis que je suis chez ma mère, en revanche, j’ai l’impression de passer mes journées à manger.

Tous les jours, je mange des biscuits, je fais un gâteau, je mange des chips ou des frites. Je ne me goinfre pas, je ne me sens pas mal physiquement après avoir mangé, mais je mange des aliments caloriques.

Ce matin, une réflexion m’a clouée sur place : je mange trop, je regrossis parce que je ne me donne pas le droit d’être quelqu’un d’autre, d’être la Audrey que je suis chez moi, plus mince, ou en tout cas, en perte de poids.

Ma famille, mes amis, même les voisins,ils m’ont tous connue avec des kilos en trop. Ils sont habitués à cette image de moi,

Et inconsciemment, je crois que je veux continuer à coller à cette image-là. Pourquoi ? Mystère. Peut-être parce que c’est facile, c’est un terrain connu, peut-être parce que j’ai peur que mon entourage ne m’aime plus si je change.

La semaine prochaine, je pars rejoindre mon chum en Vendée. Il était temps après un mois de séparation !

J’ai vraiment hâte de voir si mes comportements alimentaires vont changer, si je vais retourner à une alimentation plus saine.

Mais dans tous les cas, je tiens coûte que coûte à continuer de m’écouter, d’écouter ce que je ressens, d’écouter mes envies.

Je suis persuadée que c’est de cette façon que je vais arriver à relancer ma perte de poids.

Avec le temps.

Perdre du poids sans se punir

Même si la période que je vis n’est pas évidente au niveau alimentaire, je suis contente parce que je ne suis pas retombée dans mes anciens réflexes de culpabilisation et de punition.

Avant, en ayant vu que j’avais repris du poids, ma réaction aura été de me priver toute la journée pour bien me punir, puis évidemment, de craquer le soir sur une pizza et finir par une bonne grosse dose de culpabilisation.

Aujourd’hui, non, je vis, j’essaie de me comprendre et de trouver des solutions.

Et c’est ça aussi un rééquilibrage alimentaire, ça ne concerne pas juste l’alimentation, ça concerne aussi tout ce qui est mental, émotionnel.

On doit comprendre pourquoi on mange plus que notre faim pour perdre du poids sainement et surtout durablement.

Je suis sur ce chemin, un chemin ardu, mais j’ai confiance.

Je ne stresse pas parce que je n’ai repris qu’un kilo et demi, sachant qu’en plus, je vais entrer dans ma semaine rouge lundi ou mardi et que mes fins de cycle sont synonymes de rétention d’eau donc de prise de poids.

Cela dit, j’aimerais vraiment retourner à mes bonnes habitudes assez vite, je me sentais quand même bien plus en forme.

Espérons que mon séjour en Vendée m’aide à y retourner !

 

Ma perte de poids : difficultés

14 commentaires sur “Ma perte de poids : difficultés

  • 19 juillet 2015 à 02:31
    Permalink

    C’est un bel article… Il faut savoir se faire confiance… Mon meilleur ami m’a dit un jour alors que j’étais inquiète de devoir entrer dans une période de prise de poids pour atteindre mes objectifs sportifs : ‘pourquoi es-tu inquiète, tu connais les clés maintenant et tu sais que tu peux reperdre du poids si tu le souhaites’. Sa remarque m’a touchée alors je te la partage aujourd’hui. Reprendre du poids n’est pas un drame ni une fatalité, fais toi plaisir, fais-toi confiance… 🙂

    Répondre
    • 19 juillet 2015 à 13:56
      Permalink

      C’est exactement ça, je sais comment manger pour perdre du poids, alors je lâche prise pendant cette période où je mange moins bien. Je vais continuer de me faire confiance. Merci pour le partage. 🙂

      Répondre
  • 19 juillet 2015 à 14:35
    Permalink

    Coucou ! Ton article donne à réfléchir… Courage dans ton cheminement !

    Répondre
    • 19 juillet 2015 à 20:29
      Permalink

      Merci pour l’encouragement ! C’est très gentil ! 🙂 J’ai été voir ton blog, est-ce que tu habites à Lyon ? J’ai vu que tu allais participer à une course là-bas. Je suis lyonnaise, j’y suis née et j’y ai grandi avant de partir vivre au Québec, je m’y trouve d’ailleurs actuellement, chez mes parents !

      Répondre
      • 20 juillet 2015 à 19:42
        Permalink

        Je t’en prie, ce n’est jamais facile…! Merci d’être allée sur mon blog !! J’espère qu’il t’a plu ! 😉 Ah oui tu as beaucoup voyagé alors ! Moi je travaille à Lyon toute la semaine et j’y vais de temps en temps le week end !

        Répondre
        • 20 juillet 2015 à 20:32
          Permalink

          Je suis une voyageuse dans l’âme ! 🙂 J’ai beaucoup aimé ton blog, j’ai un ami diabétique (de type 1) qui fait aussi de la course, je lui parlerai de ton blog !

          Répondre
  • 19 juillet 2015 à 16:43
    Permalink

    Je pense tout à fait comme toi 🙂 Je culpabilisais beaucoup en reprenant 1 kilos ou 2, mais bon, maintenant avec le sport intensif que je pratique, je me dis « oh ben il doit y avoir au moins du muscle là-dedans » :’)
    Courage à toi <3

    Répondre
    • 19 juillet 2015 à 20:30
      Permalink

      De mon côté, il n’y a pas de muscle, que du gras, lol ! 😛 Mais vive la non-culpabilisation !

      Répondre
  • 19 juillet 2015 à 19:02
    Permalink

    Comme on dit le métier est dur mais passionnant! Courage
    C’est vrai que quand on est pas chez nous, on a tendance à se laisser un peu trop souvent. Moi dans ce cas là, je compense avec du sport!

    Répondre
    • 19 juillet 2015 à 20:32
      Permalink

      C’est un apprentissage difficile mais il faut que j’en passe par là je crois. J’aimerais bien compenser avec le sport, mais avec cette chaleur, pas facile, pas facile, mais j’ai confiance que je vais me reprendre mes bonnes habitudes bientôt. J’ai vu ta transformation sur ton blog, félicitations, tu me motives ! 🙂

      Répondre
  • 19 juillet 2015 à 19:25
    Permalink

    Reprendre du poids quand on est en vacances n’a rien d’affolant. La plupart d’entre nous y sont soumis ^^ (sauf les métabolismes de fou et les motivés au sport :D) Courage à toi, ne te mets pas trop la pression, les kilos repartiront vite !

    Si tu cherches des explications complémentaires aux comportements alimentaires, tu peux zieuter dans les champs de l’apprentissage/conditionnement pavlovien et opérant (catégorie : non généralisation des comportements aux différents contextes.).

    Répondre
    • 19 juillet 2015 à 20:38
      Permalink

      Tu sais quoi, quand j’ai lu Pavlov, ça m’a tout de suite fait tilt ! C’est exactement ça que je ressens, je suis totalement dans un conditionnement pour manger comme je le faisais avant, je retourne même aux mêmes endroits, c’est dire ! Merci de m’en avoir parlé, je vais assurément aller fouiller de ce côté-là pour trouver une solution ! 🙂

      Répondre
  • 29 octobre 2015 à 14:38
    Permalink

    Salut,
    C’est vrai que si on est pas bien dans sa tête c’est difficile de perdre du poids. Il est vraiment important de se fixer de petits objectifs au début, par exemple à la fin du mois essayer de rentrer à nouveau dans un vêtement qu’on n’arrive plus à mettre. Si l’objectif est atteint, on peut s’offrir un petit cadeau pour se récompenser.

    Répondre
    • 29 octobre 2015 à 17:03
      Permalink

      Oui, comme on dit au Québec : petit train va loin.

      Répondre

Répondre à Diane Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 principes pour maigrir pour de bon et rester mince pour la vie !JE VEUX EN SAVOIR PLUS