Portraits de blogueurs : en tête à tête avec Anne-Marie de Crudivegan

C’est avec beaucoup de plaisir que je démarre aujourd’hui la catégorie « Portraits de blogueurs ». Chaque semaine, durant l’automne, je vous présenterai un blogueur et/ou youtubeur que je lis, que je suis, et qui m’inspire.

La plupart sont végétariens, végétaliens ou crudivore parce que c’est un mode d’alimentation qui me rejoint. Certains sont également passés par une perte de poids et vous livreront leurs conseils.

Celle à ouvrir le bal est Anne-Marie. Elle tient un blog et surtout une chaîne Youtube du nom de Crudivegan.

Anne-Marie est une référence dans le monde du véganisme et du crudivorisme. Elle est passée par des années de régime sans succès avant de modifier en profondeur ses habitudes alimentaires pour maigrir sans reprendre du poids.

Je vous encourage vivement à découvrir ses vidéos, elles sont une mine d’or d’informations. Sur ce, place à l’interview !

Questions-réponses d’Anne-Marie, de Crudivegan

  1. Bonjour Anne-Marie, tu as commencé ta transition vers le végétalisme à l’adolescence, qu’est-ce qui t’a décidé ?

Opter pour une alimentation végétalienne part souvent d’un point de vue philosophique et éthique. Moi, j’étais déjà végétarienne depuis toute petite par instinct, par envie de ne pas manger d’animal mort.

Je n’ai pas commencé à l’adolescence en fait. Je me souviens d’un jour où je devais avoir 5 ou 6 ans max, je refusais de manger le poulet qui était dans mon assiette.

J’ai depuis toujours le sentiment que manger des animaux morts était une chose horrible.

Plus tard, j’avais des visions des abattoirs quand je voyais de la viande dans les assiettes. Je sentais la souffrance d’animaux sans défenses.

A 15 ans, j’ai tout simplement fait comprendre à mes parents qu’ils ne pourraient plus me forcer à manger des animaux morts.

 Puis j’ai découvert des livres comme « Faut-il manger les animaux » de Jonathan Foer, « Le cri de la carotte » de Sandrine Delorme, « Fondements éthiques pour une alimentation végétalienne » de Kaplan…

J’ai trouvé le site L214, j’ai vu le film Earthlings… bref, plus on découvre l’horreur de la condition animale et plus l’idée de manger de la souffrance devient intolérable.

Les animaux sentent, ont des sentiments, leur vie a autant de valeur que la nôtre, même s’ils n’ont pas la parole.

Le végétalisme est une voie qui me permet d’être en accord avec ma sensibilité et bien dans mes baskets : je ne fais souffrir personne en me nourrissant.

Mais cela est renforcé par le fait que j’ai aussi découvert que les produits animaux, leur chair ou leurs sécrétions (lait, œufs…) nous sont néfastes du point de vue de la santé.

Et là il faut lire ce livre passionnant du Professeur Campbel, « Le rapport Campbel ». La meilleure alimentation pour les humains est une alimentation végétale. »

  1. Comme beaucoup de femmes, tu as fait plusieurs régimes qui ont tous échoués, peux-tu nous raconter  ton parcours ?

Je l’ai raconté dans une vidéo sur le blog : J’étais une petite fille mince. A partir de 12-13 ans, j’ai commencé à me rendre compte que j’avais du ventre, et je n’aimais pas ça. En cinquième c’était déjà un sujet de conversation chez moi.

Puis à 17 ans, je suis redevenue très mince sans savoir pourquoi, à un moment où je n’y pensais plus du tout. Mystère !

Mais ensuite après le BAC, et la première année de fac, j’ai commencé à prendre 2, 3 kilos. J’ai essayé des régimes farfelus pour voir.

Puis après mes grossesses et par la suite, j’ai vraiment tout essayé. Je me suis mise à grossir un peu plus chaque fois, parce que finalement au départ j’avais 2 ou 3 kilos de trop c’est tout.

Je ne vais pas nommer tous les régimes entrepris, car je crois vraiment les avoir tous fait, y compris la prise d’isoméride !

  1. Comment as-tu découvert l’alimentation crue et pourquoi as-tu décidé de l’adopter ?

J’ai découvert l’alimentation crue à un moment où je collectionnais les problèmes de santé et de poids. J’étais arrivée à 70 kg pour 1m62. Je ne pouvais plus me supporter.

Je suis tombée sur un livre de Kriss Car, puis de Boutenko, puis de fils en aiguille je suis arrivée à Patenaude et enfin à Graham « the 80/10/10 Diet ».

Alors que j’avais dans un premier temps résolu pas mal de problèmes avec l’alimentation crue, j’ai peu à peu ressenti des lourdeurs d’estomac, les maux de tête sont revenus et quelques kilos aussi.

En fait je mangeais trop gras, cru mais trop gras.

Avec Graham j’ai tout de suite compris que je tenais l’explication et la solution. Le changement dans ma vie a été fulgurant à tous les points de vue. Je mangeais des fruits matin et midi, et des salades avec peu de gras le soir.

J’ai perdu 13 kg.

  1. Depuis combien temps manges-tu cru et quels sont les bienfaits que tu as ressentis ?

Je mange cru depuis 5 ans. Les bienfaits sont nombreux :

  • Perte de poids sans effort, sans besoin de volonté, sans restriction
  • Plus de maux de tête, très fréquent avant depuis ma plus tendre enfance
  • Plus d’angines à répétition
  • Finies les douleurs de ventre et gonflements
  • J’avais l’habitude d’avoir une baisse de moral après le déjeuner, ça a disparu d’un coup
  • J’ai retrouvé confiance en moi et l’envie d’entreprendre
  • Je me sentais légère, plus sereine.
  1. Peux-tu nous donner un menu type de ta journée ?
  • Matin ; 1 melon
  • Fin de matinée : 1 mangue en cas de faim
  • Midi ; smoothie vert : feuilles vertes : salade, kale, épinards… au choix + celeri branche + fruit (ananas ou  mangue ou orange ou poire…)+ eau ou eau de coco
  • Après midi : mélange fruits secs, ou un smoothie (pomme-poire-cannelle par exemple ou fruits rouges-bananes) en cas de faim
  • Soir : grosse salade : laitue, tomates, concombre, avocat, poivron, citron, herbes, paillettes d’algues (par exemple, mais les possibilités sont sans fin !)

crudivegan youtube

  1. Quand as-tu démarré ton blog et ta chaîne Youtube et avec quels objectifs ? Qu’est-ce qu’ils t’apportent aujourd’hui ?

J’ai créé un blog crudivegan.com en 2012, pour donner pleins de tuyaux et d’idées de recettes pour tous ceux qui cherchent à changer leur alimentation. Youtube est incontournable pour montrer comment faire, mais aussi pour se présenter, pour que ce que je dis, ce dont je témoigne soit plus réel pour les gens. En plus c’est très amusant !

Je donne aussi des infos pour les ustensiles, en plus des livres et films à voir. J’écris des articles sur les principes et modalités du veganisme cru. Je réponds aux questions que les gens se posent et je conseille autant que je le peux toute personne désireuse de manger vegan cru. Faire connaitre ce mode d’alimentation et de vie. C’est un tout : alimentation, sommeil, sport, hydratation.

Je veux témoigner de ce que je vis et éventuellement entrainer des gens vers la bonne santé, s’ils le désirent. J’ai des contacts avec toutes sortes de personnes, des témoignages, des messages extrêmement gentils. Tout cela est très chaleureux.

  1. Tu proposes des livres de recettes et des programmes pour manger cru et vegan, peux-tu nous en parler ?

Je vends des ebooks de recettes et de conseils et des formations pour aider et donner des idées, pour faciliter la compréhension et le suivi de ce changement de vie.

Mes recettes sont toujours faciles à faire et simples, sans sel, sans huile et sans cuisson. Et bien sûr végétaliennes.

Ma méthode « Maigrir et resplendir» fait le tour de tout ce à quoi il faut penser pour changer d’alimentation : ce qu’il ne faut pas manger et pourquoi, les aliments à privilégier, que changer dans sa cuisine, comment faire les courses, comment gérer un voyage, une invitation, que répondre à l’entourage qui s’inquiète etc… tous les aspects sont passés en revue. C’est un programme concret.

  1. Et le mot de la fin : quels sont tes projets à court et moyen terme ?

J’ai des milliards de projets : de nouvelles recettes constamment, des programmes à proposer pour diverses occasions, un livre papier que je suis en train d’écrire, des vidéos de démonstration, des aides pour gérer le stress, vivre en harmonie avec soi-même… et toujours des articles et vidéos pour le blog,

Et aussi un moyen de répondre au courrier des lecteurs de façon plus efficace car je reçois des tonnes de questions, mais beaucoup se ressemblent… il faudrait éditer un cahier de réponses… pleins d’idées qui demandent beaucoup de temps !

Voilà ! J’espère que ce premier portrait de blogueur vous a plu, rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir une autre blogueuse !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Portraits de blogueurs : en tête à tête avec Anne-Marie de Crudivegan

2 commentaires sur “Portraits de blogueurs : en tête à tête avec Anne-Marie de Crudivegan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 principes pour maigrir pour de bon et rester mince pour la vie !JE VEUX EN SAVOIR PLUS